Découverte de Farout et The Goblin, aux confins du système solaire

Vue d'artiste de The Goblin © Roberto Molar Candanosa/Scott Sheppard/Carnegie Institution for Science

En cette fin d’année, la moisson de nouveaux mondes continue en bordure de notre système solaire. Bien au-delà de la Ceinture de Kuiper, des scientifiques en quête d’une hypothétique Planet X viennent de découvrir Farout et The Goblin.

Nous avons souvent tendance à penser que notre Système Solaire s’arrête aux environs de l’orbite de Neptune. Or en réalité, c’est un tout autre système solaire qui commence au-delà de la dernière planète connue. Notre système solaire, composé du Soleil et de 8 planètes est entouré de deux ceintures d’astéroïdes. La première, baptisée Ceinture de Kuiper, est une zone peuplée d’astéroïdes et de comètes située entre 30 et 55UA (Unité Astronomique, soit la distance Terre – Soleil) de notre Soleil. C’est ici que se trouve notamment Pluton, située à 34UA de notre étoile.

Puis, plus loin, beaucoup, beaucoup plus loin, se trouve une autre enveloppe qui vient englober le Système Solaire. Entre 30 000 et 100 000UA, on trouve un gigantesque réservoir qui contient plusieurs centaines de milliards de comètes : le Nuage d’Oort.

C’est entre ces deux ceintures qu’a été découvert l’objet transneptunien 2018 VG18 qui a été intelligemment rebaptisée Farout car comme son nom l’indique, cet astre orbite très loin de nous. 18 milliards de km du Soleil pour être précis. Vous avez du mal à vous rendre compte de ce que cela représente ? C’est l’équivalent de 120 UA, soit 3 fois la distance Pluton – Soleil !

Le petit astre mesure environ 500km de diamètre, c’est six fois moins que la Lune. Cette incroyable découverte a été rendue possible grâce au télescope Subaru basé à Hawaï utilisé par une équipe de scientifiques qui étaient en réalité à la recherche d’une autre planète : Planet X. L’hypothétique neuvième planète de notre système solaire, dont l’existence est plus que probable, reste toujours introuvable.

Vue d'artiste de Farout © Roberto Molar Candanosa/Carnegie Institution for Science

Vue d’artiste de Farout © Roberto Molar Candanosa/Carnegie Institution for Science

Farout, future 6ème planète naine officielle ?

Farout est le corps céleste le plus lointain observé dans le système solaire. « Cela prendra des années à déterminer son orbite » estime l’astronome Scott Sheppard. Son orbite pourrait être influencé par celui de Planet X, mais impossible de le savoir pour le moment. Il va falloir être patient, très patient. Car la rotation autour du Soleil est si longue, qu’une seule année sur Farout équivaut à 1000 années terrestres !

Pour l’heure, il est encore beaucoup trop tôt pour parler de planète naine. L’officialisation passe par des critères très strictes et la liste des candidats potentiels est longue. On compte à ce jour plus de 700 objets transneptuniens candidats, pour seulement six planètes naines officielles.

Farout arbore des tonalités rosâtres, certainement dues à une surface glacée. « La glace devient généralement rougeâtre après avoir été irradiée par le rayonnement solaire pendant de longues périodes ».

La découverte de Farout fait suite à celle de The Goblin (nom de code pour 2015 TG387), un autre objet dont la découverte a été confirmée début octobre, quelque part entre la Ceinture de Kuiper et le nuage intérieur d’Oort. The Goblin est beaucoup plus petite (300km de diamètre) que Farout et est également bien plus proche de nous, à environ 80UA du Soleil. Dans cette zone naviguent d’autres objets transneptuniens comme Sedna (76UA) et 2012 VP113 (80UA).

Vue d'artiste de The Goblin © Roberto Molar Candanosa/Scott Sheppard/Carnegie Institution for Science

Vue d’artiste de The Goblin © Roberto Molar Candanosa/Scott Sheppard/Carnegie Institution for Science

2 Commentaires

  1. Dhermy

    Effectivement vous avez raison, nous regardons trop peu souvent au delà de Neptune.
    Le 1er janvier prochain la sonde New Horizons parviendra à son nouvel objectif après Pluton.
    J’en parle dans mon nouvel article ici : https://www.lecafedelespace.com/new-horizons-nouvel-objectif/
    Si l’envie vous en prend, abonnez-vous à la newletter et partager notre page facebook : https://www.facebook.com/Le-café-de-lespace-1320118788131231

    Répondre
  2. Quentin

    C’est toujours un plaisir de lire vos articles.
    C’est intéressant d’apprendre qu’il se passe des choses en Kuiper et Oort je ne sais pas si les américains arriveront à trouver leur planète X mais tant qu’ils contribuent à faire avancer la science ça reste une bonne chose.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *