Découverte d’un anneau autour de la planète naine Hauméa

La planète naine Hauméa dans la Ceinture de Kuiper

C’est dans la Ceinture de Kuiper, réservoir d’astéroïdes situé au fin fond du système solaire, que se trouve Hauméa, une planète naine à forme d’un ballon de rugby. Et contre toute attente, l’astre serait entouré d’un anneau.

Vous ne la connaissez peut-être pas, mais Hauméa est pourtant l’une des six planètes naines de notre système solaire. Les autres se nomment Cérès, Pluton, Makemake et Eris. Une nouvelle venue, qui répond au nom un peu barbare de 2010 JO179, a même rejoint le groupe il y a quelques semaines.

La planète naine Hauméa suscitait déjà la curiosité des scientifiques par sa forme originale. Celle-ci s’explique par la vitesse de rotation très rapide de la planète. La matière la plus lourde composant l’astre est déplacée et Hauméa se déforme petit à petit La vitesse de rotation est si forte, qu’une journée sur Hauméa ne dure que 4 heures !

Dans ce coin du système solaire, les astres sont nombreux et Hauméa est l’un des plus grands de la Ceinture de Kuiper. Mais les astéroïdes et planètes naines de cette ceinture de roche orbitent très loin du Soleil et leurs trajets se croisent parfois. A l’instar de Pluton qui traverse l’orbite de Neptune, Hauméa traverse celle de Pluton.

La planète naine Hauméa dans la Ceinture de Kuiper

La planète naine Hauméa dans la Ceinture de Kuiper

Une découverte par occultation

C’est une équipe internationale de chercheurs européens menée par l’astronome espagnol José Luis Ortiz, déjà auteur de la découverte d’Hauméa en 2004, qui a découvert l’existence de l’anneau. Encore une fois, les scientifiques ont eu recours à la méthode d’occultation, ue technique d’observation très utilisée pour découvrir des exoplanètes.

Une douzaine de télescopes basés en Europe centrale (Allemagne, République Tchèque, Hongrie, Italie, Slovénie et Slovaquie) ont ainsi braqué leur objectif vers la planète naine et ont observé minutieusement son passage entre la Terre et une étoile lointaine. Pendant un très bref instant, la lumière émise par l’étoile lointaine s’est légèrement atténuée avant d’être cachée par Hauméa. La différence de luminosité suffit à montrer l’existence de matière autour de la planète, autrement dit, d’un très probable anneau.

Selon les premières estimations, cet anneau formé de glace et de poussières mesurerait 70km de largeur et serait très dense (environ 1,885t par mètre cube). Il est situé sur le même plan élliptique que l’équateur et que celui de Hi ‘iaka, satellite naturel d’Hauméa. Cette découverte ouvre de nouvelles pistes de recherches très encourageantes. Alors qu’une probable neuvième planète pourrait bientôt être découverte dans la zone, la Ceinture de Kuiper n’a décidemment pas fini de nous surprendre.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *