Le radiotélescope ALMA observe un « œil géant » dans l’espace

Nébuleuse planétaire en formation autour de U Antliae © ESO

Les astronomes de l’ESO (European Southern Observatory) ont capturé une drôle d’image cette semaine. Grâce à leur puissant radiotélescope ALMA situé au Chili, ils ont observé une étoile en fin de vie qui ressemble à un œil géant.

La scène se passe dans une petite constellation de l’hémisphère sud baptisée Antlia (ou Machine pneumatique). Les astronomes de l’ESO ont pointé leur télescope vers U Antliae, une étoile rouge carbonée située à environ 900AL de la Terre. Sur l’image, on distingue clairement le noyau stellaire au centre et une bulle de gaz en expansion tout autour.

En réalité, nous assistons à la fin de vie de l’étoile. Selon l’observatoire européen, l’astre aurait subit il y a 2700 ans une perte de masse très brève, au cours de laquelle la matière qui compose l’enveloppe d’U Antliae aurait été violemment éjectée dans l’espace. Cette explosion est due à une instabilité dans le coeur de l’étoile qui a entrainé un changement de comportement des photons. Ceux-ci se sont par la suite dirigés vers l’extérieur du cœur à une très grande vitesse.

Petit à petit, U Antliae se transformera en nébuleuse planétaire et va poursuivre son expansion à une vitesse d’environ 19km/s. Un astre magnifique mais qui devrait s’être entièrement dispersé d’ici quelques dizaines de milliers d’années.

Si l’ESO est parvenu à restituer cette fine couche de gaz avec une telle précision, c’est que son télescope géant, situé à plus de 5000m d’altitude est l’un des plus puissants du monde. ALMA ne s’est pas contenté d’apporter un visuel, il offre aussi une grande quantité de données capturées à plusieurs longueurs d’ondes qui permettent de reconstituer le cœur de l’astre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *