Tiangong-1, la Station Spatiale chinoise, pourrait s’écraser sur Terre

Tiangong-1, la première station spatiale chinoise pourrait être en perdition. Selon le site américain Iflscience.com, le Centre de Contrôle et de Commande de Beijing n’aurait plus de contact avec sa station. Les Chinois restent totalement silencieux à ce sujet, ce qui ne fait que renforcer les doutes et alimenter la rumeur…

Une station spatiale qui retombe sur Terre, on se croirait dans le film Interstellar. L’astronome Thomas Dorman a été le premier à tirer la sonette d’alarme le mois dernier sur le site Space.com. En analysant la trajectoire de la station, il s’est rendu compte que les chinois en avaient perdu tout contrôle.

Lancé en 2011, Tiangong-1 (ou Palais Céleste) est le premier module spatial chinois et a orbité à ce jour 1630 jours autour de la Terre. La station est innocupée mais reçoit la visite régulière de vaisseaux Shenzhou. Elle a achevé sa mission en mars dernier et depuis, l’agence spatiale chinoise laisse la structure vider ses stocks de carburant avant de procéder à sa rentrée dans l’atmosphère terrestre.

Shenzhou 9 et Tiangong 1 © Ninfinger

Shenzhou 9 et Tiangong 1 © Ninfinger

Une communication obscure

L’un des problèmes est que les chinois communiquent très peu sur leurs opérations spatiales, ce qui ne facilite pas l’information et a au contraire tendance à conforter les rumeurs. Les médias chinois ont cependant révélé que l’agence spatiale avait beaucoup de mal à rester en contact et à établir une communication stable avec Tiangong-1. Dès la fin de la mission, les liaisons télémétriques auraient été rompues. Thomas Dorman craint d’ailleurs que les autorités ne rendent l’information publique qu’à la dernière minute.

Si la station venait à chuter vers la Terre, il serait alors impossible d’influencer sur son lieu de chute potentiel. Cela peut être au beau milieu de l’océan comme sur une ville surpeuplée et étant donné la taille relative de la structure et son poids de 8 tonnes, cela pourrait engendrer des dégâts non négligeables.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *