La sonde Juno est arrivée aux portes de Jupiter

Juno à l'approche de Jupiter © NASA

Demain, la sonde spatiale Juno arrivera au plus près de Jupiter, sa destination finale. Lancée il y a cinq ans, la mission durera 18 mois et a pour objectif d’en apprendre le plus possible sur la plus grosse planète de notre système. Mais cette mission pourrait aller plus loin en levant le voile sur les origines mêmes du Système Solaire. 

Le 4 juillet est le jour de célébration de la fête nationale américaine, mais les scientifiques et les amateurs d’espace se souviendront de ce jour pour une autre raison : c’est demain que la mission Juno arrivera aux portes de Jupiter. A 20h35 (heure de la Côte Ouest des États-Unis, 5h35 heure française le lendemain), la sonde allumera ses propulseurs pendant plus de trente minutes pour ralentir et atteindre l’orbite de Jupiter, c’est la manœuvre d’insertion. Pour le moment, les premiers clichés envoyés par la sonde arrivent au compte-gouttes. Ils montrent notamment une vue d’ensemble magistrale de la géante gazeuse et de ses satellites. Il faut dire que Jupiter est plutôt fournie à ce niveau là : on en compte aujourd’hui 67 dont les principaux Ganymède, Io, Europe et Callisto.

La mission Juno a pour objectifs principaux de :

  • Analyser avec précision l’atmosphère de Jupiter pour en mesurer la composition, la température, le déplacement de ses nuages mais aussi et surtout déterminer la quantité d’eau présente
  • Cartographier les champs magnétiques et de gravité de la planète pour en apprendre davantage sur sa structure interne, et vérifier notamment l’existence d’un noyau solide et sa masse approximative
  • Explorer et étudier la magnétosphère de Jupiter, notamment à ses pôles où se forment les aurores boréales
Aurores boréales sur Jupiter © Hubble - NASA

Aurores boréales sur Jupiter © Hubble – NASA

Une plongée aux origines du Système Solaire

Une fois regroupées, les données collectées lors de cette mission devraient permettre de lever le voile sur l’origine de cette planète et la manière dont elle s’est formée. Mais la mission Juno devrait permettre d’effectuer un grand bond dans le passé et d’en savoir plus sur la création de notre système solaire. Tout comme le Soleil, Jupiter est essentiellement composée d’hydrogène et d’hélium, ce qui laisse à penser qu’elle est l’une des planètes les plus anciennes de notre système. En effet, les dernières modèles présentés par les scientifiques affirment que le système solaire serait né à partir d’une nuage de gaz appelée nébuleuse. Le Soleil a été le premier à se former en regroupant une partie de ces gaz jusqu’à atteindre la taille qu’on lui connait aujourd’hui. Grâce à la gravité, le noyau solide de Jupiter aurait accumulé les gaz oubliés par notre étoile et contribué à créer la planète géante que l’on connait aujourd’hui.

La mission Juno est aussi très attendue pour l’impact qu’elle pourrait avoir dans notre connaissance des exoplanètes. A l’heure actuelle, la plupart des exoplanètes que nous avons découvertes sont de type géantes gazeuses et ressemblent donc beaucoup à Jupiter.

Le système jovien sous les yeux de Juno © JunoCam NASA

Le système jovien sous les yeux de Juno © JunoCam NASA

Une mission digne d’Hollywood

Comme bien souvent, la NASA a déployé de gros moyens de communication pour faire parler de cette mission historique. Pour l’occasion, Apple s’est associée à l’agence spatiale américaine pour développer une section spéciale sur la plateforme Apple Music. L’idée ? Proposer une playlist inspirée de la mission jovienne.

Mais Apple et la NASA ne s’arrêtent pas là. La célèbre marque californienne et l’agence spatiale américaine vont également produire un film baptisé « Visions de l’Harmonie » dont la bande-annonce vient tout juste de sortir. Musique angoissante, commentaires dramatiques, images psychédéliques, on est dans le mélodrame absolu, comme les américains savent si bien le faire. Quelques répliques qui résument bien la visée purement ludique du court-métrage : « Le plus effrayant, c’est l’inconnu. Nous n’avons aucune certitude sur ce qui peut arriver. Notre but ? S’approcher au plus près, collecter les infos et s’en aller au plus vite… « .

Après New Horizons qui explore en ce moment même Pluton, la mission Juno est la seconde étape du programme Nouvelles Frontières de la NASA. Elle prendra fin en février 2018 après avoir effectué 37 orbites autour de la planète.

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    1 Commentaire

    1. Pingback: La sonde Juno à la conquête des mystères de Jupiter -

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *