Explorez Mars au Palais de la Découverte

Mars abrite-elle de l’eau ? L’Homme pourra-t-il un jour poser le pied sur cette planète ? La vie a-t-elle pu y apparaitre ? Pourquoi sa surface est-elle rouge ? Comment piloter un rover ? Telles sont les questions auxquelles l’exposition Explorez Mars du Palais de la Découverte tente de répondre. Destinée aux jeunes comme aux moins jeunes, cette exposition bien construite offre un contenu interactif et complet sur la planète rouge.

« Explorez Mars », une ode à l’exploration spatiale

Des premiers échecs soviétiques dans les années 60, aux récentes missions Curiosity, Opportunity ou Mars Express, l’exposition rend un bel hommage à la conquête spatiale. Au total, une cinquantaine de missions vers Mars se sont succédé. Si la visite commence en douceur par une galerie photos un peu terne et une frise chronologique relatant l’histoire des missions martiennes, la visite prend une toute autre dimension au milieu du parcours. Des maquettes taille réelle des robots martiens les plus célèbres sont vraiment sympa : Mars Pathfinder & Sojourner, Spirit & Opportunity, Curiosity. A côté, des écrans retransmettent les vidéos enregistrées par les caméras de bord des sondes au moment de leur atterrissage : bluffant ! Et entre les grandes photos du sol martien en toile de fond et le son du vent qui inonde la salle, on se prendrait presque pour l’astronaute Mark Watney dans le film Seul sur Mars. L’immersion est parfaite.

Les rovers Curiosity et Spirit © Astronova

Les rovers Curiosity et Spirit © Astronova

Sur le poste d’à côté, le rover Opportunity. En 2005, le pauvre robot s’enlise dans les sables martiens, ses six roues motrices se retrouvent coincées sous 30cm de sable. Une vidéo montre comment les ingénieurs au sol ont aiguillé le robot pour le sortir de ce mauvais pas. Cette opération délicate qui a notamment nécessité des tests grandeur nature dans des bacs à sable, a demandé 3 mois de travail aux ingénieurs sur Terre.

Mars, un relief extrême

Au-delà de l’exploration, l’expo s’intéresse aussi à la constitution même de la planète et illustre bien la complexité de son relief. Avec ses 600km de diamètre et ses 22,5km d’altitude, le Mont Olympe est le plus haut sommet du système solaire et fait passer notre Mont Everest pour une simple colline.

Valles Marineris, c’est le nom du plus grand canyon martien. Là encore, il ridiculise les plus grands canyons terrestres tels que le Grand Canyon aux États-Unis. Il faut dire que ses dimensions sont gigantesques : 3500km de long, 7km de profondeur et 300km de large !

Et si le Mont Olympe était en France... © Astronova

Et si le Mont Olympe était en France… © Astronova

« Papa, qu’est-ce que c’est que ces petits vaisseaux spatial ? »

Les enfants apprécieront notamment la projection vidéo de météorites au sol et l’atelier de pesée pour comparer la masse de Mars à celle de la Terre. Le clou du spectacle : la possibilité de toucher un fragment de la météorite martienne DAG670. Enfin, vos bambins passeront très certainement par le photobooth d’astronaute, grand classique des expos consacrées au spatial.

La visite se termine sous une légère bise. Une mini soufflerie projette de l’air à une vitesse de 75km/h pour comparer la puissance qu’il engendrerait sur Mars. La pression atmosphérique y étant 170 fois moindre que sur Terre, on ne ressentirait presque pas ce vent sur Mars…

Ouverte jusqu’au 28 août 2016, cette exposition éphémère riche et bien menée vaut vraiment le coup. Plus d’infos sur Explorez Mars : http://www.palais-decouverte.fr/fr/au-programme/expositions-temporaires/explorez-mars/

Mars, la petite soeur de la Terre © Astronova

Mars, la petite soeur de la Terre © Astronova

Collection d'affiches martiennes © Astronova

Collection d’affiches martiennes © Astronova

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    1 Commentaire

    1. Pingback: Le rover Opportunity dans la tourmente -

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *