Les étranges rituels des cosmonautes de Baïkonour

AstroNova le blog de l'astronomie et de l'espace - Cérémonie du pope @ NASA

Thomas Pesquet est prévenu, avant de partir pour l’espace en Novembre prochain, l’astronaute français va devoir se livrer à une série de rituels aussi étranges que sacrés. Ainsi à Baikonour, véritable Mecque du spatial russe, les cosmonautes et astronautes doivent suivre un certain nombre de règles pour reproduire le parcours de Youri Gagarine, pionnier de la conquête spatiale. Les astronautes seraient-ils superstitieux ? 

Depuis la mise à la retraite de la navette spatiale américaine en 2011, tous les astronautes rejoignent l’espace depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. C’est depuis ce lieu mythique que la légende russe Youri Gagarine a été le premier Homme à quitter la Terre en 1961. Depuis, les cosmonautes (et les astronautes) qui décollent depuis cette base respectent un certain nombre de rituels « portent bonheur ».

Un arbre tu planteras

Cette série de rituels commence deux jours avant le départ. Ce jour-là les cosmonautes se rendent dans l’Allée des Héros pour y planter un arbre. Cette étape doit être riche en émotions pour les astronautes qui passent devant les arbres plantés par leurs prédécesseurs, il y a parfois des dizaines d’années.

Expédition 40-41 qui plante un arbre @ESA

Expédition 40-41 qui plante un arbre @ESA

Un nanar russe tu regarderas

Comme Youri, les astronautes fêtent dignement leur dernière soirée sur Terre en regardant Le Soleil Blanc du Désert la veille du départ. Ce western russe en noir et blanc de 1969 n’est certes pas de toute fraicheur. Mais lors de sa sortie en salles, il aurait séduit pas moins de 30 millions de spectateurs soviétiques… Bref, un « monument du cinéma russe ». L’intrigue du film se déroule aux alentours de la Mer Caspienne en pleine période de guerre civile russe mais nous ne rentrerons pas plus en détails dans le scénario qui nécessiterait un article à lui tout seul.

La porte de ta chambre tu tagueras

Les derniers jours précédent leur départ, les équipes d’astronautes logent tous à la même enseigne : l’Hôtel des cosmonautes. N’allez pas vous imaginer un hôtel 5 étoiles avec sauna et jacuzzi, le logement semble en réalité assez sommaire. Peut-être pour les habituer à leurs prochaines nuits qui risquent d’être tout de même moins confortables. Au moment du « check-out », les astronautes signent la porte de la chambre dans laquelle ils ont dormi, trinquent avec le personnel de la base (de la vodka ou du champagne c’est selon, mais avec modération bien sûr) et montent à bord du camion direction l’espace. Comme Youri…

AstroNova le blog de l'astronomie et de l'espace -Un cosmonaute signe la porte de l'hôtel @NASA

Un cosmonaute signe la porte de l’hôtel @NASA

Sur la roue du camion tu urineras

L’histoire raconte également que notre ami Youri aurait eu une envie pressante avant de monter à bord du vaisseau Vostok. Sur la route qui les mènent au pas de tir, il est donc de coutume que les astronautes s’arrêtent uriner sur la roue arrière droite (droite pas gauche hein !) du véhicule. Mesdames, n’ayez crainte, il est possible pour vous de verser une petite bouteille d’eau sur la roue.

Autre coutume : les cosmonautes n’ont pas le droit de voir la fusée avant le jour J du décollage. Pour souhaiter bonne chance à la mission, les ingénieurs et les familles des astronautes ont quant-à eux pour habitude de jeter des pièces de monnaie tout au long de la voie qui mène la fusée à son pas de tir.

Et ce n’est pas fini ! A leur retour sur Terre, les cosmonautes se plient à une dernière cérémonie. La coutume russe veut que les nouveaux arrivés soient accueillis par une dégustation de pain et de sel. Bon’ap !

AstroNova le blog de l'astronomie et de l'espace - Cérémonie kazakh à Baïkonour @ NASA/Bill Ingalls

Cérémonie kazakh @ NASA/Bill Ingalls

Cet article vous a plu ? Partagez-le 😉

    2 Commentaires

    1. Jean-Bernard Boulard

      super article! bravo, rob!

      Répondre
    2. Pingback: Les drôles de rituels à suivre pour les cosmonautes avant de quitter la Terre - SciencePost

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *